FDSEA 11 Fédération Départementale des Syndicats d'Exploitants Agricoles de l'Aude

LOUP consultation publique: exprimez-vous!

15 juin 2017 |  

Chaque  année  le Ministère de l’Environnement fixe par arrêté le nombre de loups pouvant être  prélevés pour l’année suivante.  Ainsi, pour la campagne qui doit débuter le 1er juillet 2017 et allant jusqu'au 30 juin 2018, le projet d'arrêté prévoit :

  • Un plafond de loups à abattre compris entre 36 et 40 loups au maximum
  • L'interdiction de tirs de prélèvement dès lors qu'un plafond compris entre 26 et 30 spécimens auront été détruits. Seuls les tirs de défense simples et renforcées seront ensuite autorisés. Une dérogation est ouverte pour les départements subissant un nombre important et récurrent de dommages et où peu de loups sont détruits.
  • La valeur précise des deux seuils qui sera retenue sera définie en fonction des consultations faites par le ministère.

Il faut noter que le nombre de loups a sensiblement augmenté lors du dernier suivi hivernal de 2016 : 360 loups (soit +22%) . Le territoire s’est aussi agrandi et le nombre de zones de présence permanente  est passé de 49 à 57 en 2016.

CAPTAV : rappel : une formation pour le transport d’animaux vivants

30 mars 2017 |  

La détention d'un CAPTAV (Certificat d'Aptitude Professionnelle pour le Transport d'Animaux Vivants) est obligatoire (il doit pouvoir être présenté lors des contrôles routiers par exemple) :

  • ·  pour tout transport des animaux vertébrés (bovins, ovins, caprins, porcins, volailles, équidés, chiens, chats… ), y compris pour le transport de ses propres animaux ;
  •    seulement si ce transport se fait sur plus de 65 Km et effectué dans la cadre d’une activité économique (exemple : transport vers un marché, un élevage, des courses, une animalerie…). A ce titre, ne sont donc pas concernés les transports pour les compétitions et concours, la chasse, l'élevage d'agrément.

Le CFPPA du Lauragais, vous propose une formation les 16, 17 et 18 mai 2017 à Castelnaudary. Renseignements au 04 68 94 59 00 . Mr Fabrice Pinos.  

Assemblée Générale de la FDSEA

15 mars 2017

Le 13 mars dernier, les adhérents de la FDSEA de l’Aude étaient nombreux à se retrouver en assemblée générale à La Fabrique des Arts à Carcassonne.

Après un hommage à Xavier Beulin , ce sont d’abord les aspects statutaires qui furent évoqués. Puis place aux débats avec à l’ordre du jour:

PAC 2015 – Ordre de recouvrement émis par l’ASP

31 janvier 2017

Environ 235 exploitants dans l’Aude ont reçu la semaine dernière un courrier appelant le recouvrement d’aides indûment perçues suite aux ATR 2015. Ces courriers ont été envoyés par l’agent comptable de l’ASP.

La DDTM nous informe des éléments suivants:

  • Ces courriers sont uniquement destinés à informer les agriculteurs
  • Il n'y aura pas de recouvrement forcé à l'échéance du délai indiqué
  • La voie de recouvrement privilégiée reste la compensation sur les paiements à venir (par exemple ABA-ABL mi-février, ATR mi-mars, etc..)
  • Pour les exploitants qui auraient au final, sur la campagne PAC 2015, un solde négatif, l'agent comptable de l'ASP examinera avec bienveillance les demandes d'échéanciers de paiement

Ainsi, les agriculteurs ayant reçu cette lettre n'ont pas besoin d'exécuter les paiements demandés dans le délai d'un mois. Nous vous invitons à vous rapprocher de la DDTM pour examiner votre situation.

Zones défavorisées : signez la pétition!

10 janvier 2017 |  ,

 

Qu’est ce que c’est la révision des zones défavorisées? Un film, pour vous expliquer ce dossier primordial pour l’élevage audois.

 

Signez la pétition pour que toutes les communes d’élevage restent en zone défavorisée! manifeste-zds-exploitants-agricoles

PAC 2015: dossier presque bouclé! ENFIN!

13 décembre 2016

La restitution du détail du calcul du verdissement est désormais consultable par les exploitants sur Télépac. Cette restitution permet  de voir le taux de verdissement atteint, et les différents éléments SNA qui ont servis au calcul en matière de SIE et cela  parcelle par parcelle.
De même, les  critères diversification et prairies sensibles peuvent être visualisés. Les exploitants peuvent vérifier si les critères verdissement ont été respecté, ou si une réfaction a été effectuée.
Cette restitution n’est pas totalement disponible  pour quelques producteurs  « victimes » de failles informatiques, que la DDTM traite au cas par cas et pour lesquels la situation devrait être régularisée rapidement.